Summer Tales 2019

Ce qui poussa et brûla pendant l'été 2019 ou comment se relient en France en 2019 une existence individuelle et l'existence collective, un quotidien et l'actualité mondiale, les soirées en terrasse et l'Amazonie, l'appel du large et sa réponse.

Extraits
 

1. TAUREAUX

As-tu déjà vu au soleil couchant 

apparaître la procession des taureaux, 

les taurillons en tête, 

le sabot qui cabotine dans les nacelles de fleurs, 

sans bousculer l'arbre d'à côté 

qui entrouvre ses yeux verts et dorés? 

La nature excelle à faire coexister la force et la douceur 

-Oh! Voici la pie qui surgit, sautille et repart d'où elle arrivait! 

Accès de joie monté sur pattes, paix portée au bout des cornes... 

Si tu ne les as jamais vus, s'il te plaît n'entre pas en politique : 

tu ne saurais rien du mystère qu'il te revient d'administrer.

 

2. ISAAC

Tu es assis à proximité de moi 
et tu scrutes l'horizon 
et tu contemples la mer.

Tu es comme moi seul, mais différemment 
Tu es arrivé ici, ta famille, tes frères, tes sœurs 
sont restés de l'autre côté.

Tu me dis « la mer est salty, sale, salée. » 
Et ta bouche semble pâteuse et tu me parais maigri 
Elle a creusé ta soif, les cadavres y flottent, Red Sea.

Je te demande « De quoi as-tu besoin ? » 
« De travail, d'occuper mes mains et mon esprit, 
qui dans d'insolubles questions se noient une seconde fois. »

Tu me le dis en bredouillant 
car tu n'avais pas prévu le français si difficile 
ni que les français snobent qui ne possède leur langue gracile.

« Et si tu y retournes ? » 
« Si j'y retourne, j'aurai ma tombe en Érythrée. 
There is no coming back for Isaac. »